L’Education à l’Environnement

Accéder au contenu

Scroll

L’éducation à l’environnement et au développement durable (EEDD) est un levier indispensable pour mener à bien la transition écologique, l’amélioration de la prise en compte de la biodiversité dans nos vies de tous les jours et l’appropriation collective des problématiques environnementales. L’Agence Régionale de la Biodiversité de Bourgogne-Franche-Comté a pour mission de mutualiser, soutenir et valoriser les acteurs de l’éducation à l’environnement dans leurs actions sur le territoire régional.


L'éducation et la biodiversité

L’Education à l’Environnement (et au Développement Durable) permet d’acquérir des connaissances et de questionner les citoyens dans leur rapport à la nature via des pédagogies actives et participatives. Une multitude de thématiques peuvent-être abordées allant de la biodiversité à la mobilité en passant par la santé, l’environnement, le climat, le patrimoine naturel et culturel…
L’ARB s’inscrit actuellement dans un projet d’Education à l’Environnement à destination de tous les publics. Le premier public pour lequel l’ARB s’investit est le public scolaire avec le dispositif des « Aires Terrestres Educatives » (ATE).

Les Aires Terrestres Educatives

ATE

ATE balade en foret

Un dispositif d'éducation à l'environnement

En pleine émergence dans la région, les Aires Terrestres Educatives (ATE) confient la gestion participative d’une parcelle de zone naturelle à des élèves. C’est une démarche pédagogique de projet qui a pour but de sensibiliser les élèves de cycle 3 et 4 (du CM1 à la 3e) à la protection de leur territoire et de sa biodiversité mais également de pouvoir faire connaissance avec les acteurs impliqués sur ce territoire. La démarche s’inscrit pleinement dans les dimensions pédagogiques et civiques de l’enseignement.
En Bourgogne-Franche-Comté, la direction régionale de l’Office français de la biodiversité (OFB) a délégué la coordination du réseau Aires Terrestres Educatives et l’animation du dispositif à l’Agence Régionale de la Biodiversité (ARB) Bourgogne-Franche-Comté, en étroite relation avec ses partenaires.
Exemple : photo de la première Aire Terrestre Educative de Bourgogne-Franche-Comté, à Arleuf (58).

Les 3 piliers des aires terrestres éducatives 

  • Connaître : acquisition de connaissances sur le patrimoine naturel et culturel ;
  • Vivre : découverte du territoire et de ses acteurs ;
  • Transmettre : transmission des savoirs et gestion d’un patrimoine commun préservé.

Historique des ATE : Le dispositif s’inspire des Aires Marines Educatives (AME) qui ont vu le jour en 2012 en Polynésie Française. La démarche s’est depuis étendue et structurée en label. Le concept est piloté au niveau national par un comité interministériel associant les ministères de la Transition écologique, de l’Education Nationale, des Outre-mer et de l’OFB.


Grâce à leur Aire terrestre éducative, les jeunes pourront : 

  • Devenir de véritables éco-citoyens ;
  • Se (re)connecter à la nature et acquérir des connaissances sur la biodiversité ;
  • Rencontrer et découvrir les acteurs professionnels qui œuvrent sur le territoire.

Le label ATE (Aire Terrestre Educative) reconnait la mise en place d’une démarche éco-citoyenne qui place les élèves au centre d’une réflexion collective vis-à-vis de la protection et de la gestion du patrimoine naturel et culturel. Les élèves se réunissent en « conseil des élèves » et prennent ensemble toutes les décisions relatives à leur ATE.

Comment faire ?

Une ATE a vocation à être animée au fur et à mesure de l’année scolaire et à s’inscrire dans le temps en se pérennisant d’une année à l’autre. Pour se faire, des étapes préalables sont nécessaires à la mobilisation des partenaires appelés à s’impliquer dans la mise en place et le fonctionnement de l’ATE.

  • Volonté de l’établissement scolaire et de l’enseignant qui sera le véritable point de départ du projet ;
  • Identification d’un « référent » pour accompagner la mise en place et le suivi du projet. Ce référent doit venir de la sphère de l’éducation à l’environnement (EEDD), par exemple une association de protection de la nature, un gestionnaire d’espace naturel, une collectivité… ;
  • Identification des zones potentielles de l’aire terrestre éducative. Il est intéressant que la commune soit impliquée dans le projet afin de pouvoir proposer des sites.

L’implantation et le maintien d’une ATE sur une commune est un véritable travail d’équipe qui implique une multitude d’acteurs, c’est cette transversalité qui traduit la force éducative du dispositif.

Inscription et labellisation

les inscriptions sont ouvertes !

/ Première étape / 
Pour l’année scolaire 2021-2022, les inscriptions à la démarche « Aire éducative » sont désormais ouvertes. Les dossiers peuvent être déposés du 14 avril à la fin septembre (la date précise sera fixée en fonction de l’évolution de la situation sanitaire) sur la plateforme aires éducatives.

Il faut au préalable créer un compte sur la plateforme qui permettra de suivre toutes les informations liées au projet et de déposer le dossier d’inscription.

Pour s’inscrire, les enseignants devront avoir pré-identifié une structure de la sphère de l’éducation à l’environnement pour la mise en œuvre du projet. A l’inverse, les structures de la sphère de l’éducation devront également avoir pré-identifié un enseignant.

Voir le site

le label ate

/ Deuxième étape /

Pour reconnaître et mettre en valeur l’engagement des établissements scolaires, le label « Aire Terrestre Educative » est attribué aux établissements qui s’engagent dans la démarche. Cette labellisation est possible en fin d’année scolaire, au moins 6 mois après le lancement du projet avec les élèves. Il faut que le projet soit inscrit sur le site de l’OFB au préalable (entre mars et juin). Le label reconnait la qualité de la démarche mise en place.

En savoir plus sur les Aires Terrestre Educatives 
Découvrir la charte des Aires Terrestres Educatives

Contact

Référente pour la thématique Education à l’Environnement et Développement Durable (EEDD) au sein de l’Agence Régionale de la Biodiversité (ARB) et animatrice du réseau des Aires Terrestres Educatives (ATE) en Bourgogne-Franche-Comté :

Héloïse Le Mené : →  Contact mail