Recrutement

Accéder au contenu

Scroll

Rejoindre l'Agence

Retrouvez ici les offres d’emploi et de stages, de l’Agence Régionale de la Biodiversité (ARB) Bourgogne-Franche-Comté.

Offre(s) d’emploi

2 offres d’emploi sont actuellement disponibles


offre #1 : RESPONSABLE ADMINISTRATIF ET FINANCIER (F/H)

Cadre administratif

Dénomination du poste : Responsable administratif et financier (h/f)
Catégorie : A ou B
Contexte : fonctionnaire ou contractuel(le) de droit public à durée déterminée (3 ans renouvelable)
Cadre d’emploi : attaché(e), rédacteur ou technicien(ne)
Responsable hiérarchique : Luc Terraz, directeur
Poste basé à : Besançon (25)
Permis B indispensable et déplacements réguliers sur la région
Date limite de candidature : 3 janvier 2022
Date de la prise de poste (souhaitée) : Dès que possible
Demande de renseignements, CV et lettre de motivation à adresser : par voie électronique (contact@arb-bfc.fr) ou voie postale (4 square Castan CS51857 F-25031 Besançon cedex) 


Contexte
L’Agence Régionale de la Biodiversité Bourgogne-Franche-Comté (ARB) est un Etablissement public de coopération environnementale (EPCE) fondé par la Région Bourgogne-Franche-Comté et l’Office Français pour la Biodiversité par la Loi du 8 août 2016 relative à la reconquête de la biodiversité et des paysages.  L’Agence a pour objectif de renforcer l’action publique en matière de connaissance, de préservation, de restauration et de valorisation de la biodiversité, d’améliorer la coordination des initiatives publiques. Les objectifs principaux confiés à l’Agence :
– la mise en réseau des acteurs de la biodiversité pour faciliter les synergies,
– l’organisation, la mutualisation et la valorisation des dispositifs et des outils de la connaissance,
– la veille à la cohérence des politiques publiques, à l’efficacité des actions et à la transversalité,
– l’interaction avec l’économie pour faire de la biodiversité un enjeu de développement et d’emplois,
– la mobilisation des différents acteurs et des citoyens. 

Le fonctionnement de l’équipe est régi par les statuts de l’Agence, les décisions du Conseil d’administration, l’organigramme et les liens fonctionnels qu’il instaure, les notes de services. 


Missions du poste

Sous l’autorité du directeur de l’Agence, en lien étroit avec les autres membres de l’équipe, le(a) responsable administratif et financier, pilote les activités de l’EPCE en lien avec cette thématique.  


Les missions principales du poste
– assurer la gestion des finances et de la comptabilité : mise en œuvre des nomenclatures M14 (et M57), gestion du budget (O,8 M€) et de la comptabilité (préparation, saisie, suivi, exécution, bilan dans les logiciels métier, etc…), gestion des marchés publics (CAO, …) avec les chargés de mission, relation avec la paierie régionale, les services fiscaux ;
– assurer la gestion du personnel : relation avec le centre de gestion, gestion des processus liés au personnel (11 salariés : paies, cotisations, suivi statutaire, contrats de travail, congés, formation, temps de travail, évolution de carrière, etc…), suivi et actualisation des lignes directrices de gestion, du document unique pour la prévention et la sécurité ;
– mettre en œuvre et développer les outils fonctionnels d’organisation du travail (gestion analytique du temps, contrats de location, relations avec les prestations notamment informatique, etc…) ;
– organiser les réunions du Conseil d’administration en lien avec le directeur, notamment sur les sujets financiers, administratifs, sociaux : secrétariat, logistique, rédaction et présentation des documents préparatoires et des comptes rendus ;
– assurer le secrétariat et l’assistance de direction (courrier, logistique, publication des actes, …). 

Les missions transversales et d’appui du poste au sein de l’Agence
– mettre à disposition ses compétences au service de l’équipe notamment en matière de comptabilité, en faveur du développement de l’ingénierie de projets portés par les chargés de mission (conseil, montage de dossiers, …) et de nouveaux financements (mécénat, appels à projets, partenariats, …) ;
– contribuer aux actions transversales de l’Agence notamment sur la mobilisation citoyenne, l’information des élus, des citoyens et des acteurs économiques, par une aide à l’organisation des réunions ;
– appuyer plus généralement la mise en œuvre opérationnelle de la Stratégie Régionale pour la Biodiversité, du SRADDET, de la Trame verte et bleue, pour la prise en compte des espèces, des écosystèmes et de leurs fonctionnalités dans les politiques locales. 


Profil et connaissance
– formation technique (bac+3 minimum) en comptabilité et gestion des entreprises et administrations, sciences sociales ;
– connaissance des méthodes et outils de suivi comptable, financier et administratif utilisés en administration publique ou en ONG et ceux nécessaires pour les marchés publics ;
– expérience souhaitée de plus de 3 ans dans des fonctions similaires ;
– expérience appréciée en collectivité, service de l’Etat, établissement public ou assimilé, ONG ;
– connaissance et intérêt pour la biodiversité, la restauration et la fonctionnalité des milieux naturels. 


Compétences
– très bonne maîtrise en comptabilité, finances et sens de la rigueur en matière budgétaire ;
– maîtrise des outils informatiques bureautique et logiciels métiers financiers et comptables (comptabilité publique appréciée) ;
– sens de l’organisation et de la capacité de travail en équipe, de la planification ;
– capacité appréciée à piloter des projets, à suivre, évaluer et rendre compte, à chercher des partenariats ;
– qualités relationnelles et rédactionnelles, sens de la discrétion, sens du service public (connaissance appréciée du statut de la fonction publique territoriale ou fonction publique d’Etat ou EPCE). 


offre #2 : CHARGE(E) DE MISSION BIODIVERSITE ET MOBILISATION (F/H)

Cadre administratif

Dénomination du poste : Chargé(e) de mission Biodiversité et Mobilisation
Catégorie : A ou B
Contexte : Fonctionnaire ou contractuel(le) de droit public à durée déterminée (3 ans renouvelable)
Cadre d’emploi : Ingénieur(e) ou technicien(ne)
Responsable hiérarchique : Responsable du Service
Poste basé à : Besançon (25)
Permis B indispensable et déplacements réguliers sur la région
Date limite de candidature : 16 janvier 2022
Date de la prise de poste (souhaité) : 1er avril 2022
Demande de renseignements, CV et lettre de motivation à adresser : par voie électronique (contact@arb-bfc.fr) ou voie postale (4 square Castan CS51857 F-25031 Besançon cedex)


Contexte

L’Agence Régionale de la Biodiversité Bourgogne-Franche-Comté est un Etablissement public de coopération environnementale fondé par la Région Bourgogne-Franche-Comté et l’Office Français pour la Biodiversité par la Loi du 8 août 2016 relative à la reconquête de la biodiversité et des paysages.
L’Agence a pour objectif de renforcer l’action publique en matière de connaissance, de préservation, de restauration et de valorisation de la biodiversité, d’améliorer la coordination des initiatives publiques. Les objectifs principaux confiés à l’Agence :
– la mise en réseau des acteurs de la biodiversité pour faciliter les synergies,
– l’organisation, la mutualisation et la valorisation des dispositifs et des outils de la connaissance,
– la veille à la cohérence des politiques publiques, à l’efficacité des actions et à la transversalité,
– l’interaction avec l’économie pour faire de la biodiversité un enjeu de développement et d’emplois,
– la mobilisation des différents acteurs et des citoyens.

Les principes de travail au sein de l’équipe sont régis par les statuts de l’Agence, les décisions du Conseil d’administration, l’organigramme et les liens fonctionnels qu’il instaure, les notes de services permettant le fonctionnement de l’équipe.


Missions du poste

Sous l’autorité du directeur de l’Agence et du responsable du Service, en lien étroit avec les autres membres de l’équipe, le(a) chargé(e) de mission Biodiversité et Mobilisation pilote les activités de la structure sur cette thématique.


Les missions principales du poste

  • Coordonner, déployer et animer le dispositif Aires Terrestres Educatives (ATE) et sa gouvernance :
    – rechercher des financements, accompagner les porteurs de projets, instruire les labellisations, les inscriptions,
    – coordonner les relations avec les niveaux régional et national,
    – organiser des évènements et des dispositifs d’animation pédagogique pour la diffusion des connaissances,
    – développer les supports de communication.
  • Être référent des réseaux régionaux et nationaux EEDD, de l’Education nationale.
  • Accompagner la mise en œuvre de la Stratégie Régionale en faveur de la Biodiversité (SRB) notamment sur le volet de mobilisation citoyenne et ambassadeurs.
  • Développer et animer des outils de médiation, de sensibilisation et de mobilisation citoyenne.
  • Animer le réseau Partenaires Engagés pour la Nature.
  • Mettre en place un inventaire participatif sur les arbres et développer les sciences participatives.

Les missions transversales et d’appui du poste au sein de l’Agence

  • Contribuer aux missions statutaires de l’Agence en étroite collaboration avec les autres membres de l’équipe.
  • Contribuer à développer des partenariats et à mobiliser différents acteurs (publics ou privés).
  • Développer l’ingénierie de projets (conseil, montage de dossiers, recherche de financements).
  • Contribuer à l’information et à la formation des élus, des citoyens, du personnel des services publics.

Profil et connaissance

  • Formation (Bac+3 minimum) en environnement, écologie, EEDD.
  • Expérience sur les dispositifs ATE/AME fortement souhaitée.
  • Connaissance et intérêt pour la biodiversité, la restauration et la fonctionnalité des milieux naturels.
  • Maîtrise des principes et méthodes de la pédagogie active et en ingénierie pédagogique.
  • Expérience concrète en EEDD nécessaire et bonne connaissance des réseaux et des dispositifs EEDD.
  • Expérience appréciée en animation de réseaux, en gestion de projet et en recherche de partenariats et de financements.
  • Connaissance des sciences participatives.

Compétences

  • Travail en mode projet et en réseau, partager les compétences et les savoir-faire.
  • Capacité à mobiliser des partenaires et de publics variés (institutions, collectivités, ONG, entreprises…).
  • Organisation et animation de groupes de travail, de réunions techniques, de démarches participatives.
  • Capacité à impulser de nouvelles activités et expérimentations pour l’action, sens de l’initiative.
  • Maîtrise des outils informatiques bureautique et logiciels métiers.
  • Qualités relationnelles et rédactionnelles.

Offre(s) de stage

Evaluation du potentiel de valorisation environnemental du foncier « non ferroviaire » de SNCF Réseau

Contexte

L’Agence a pour vocation de créer des synergies pour renforcer la coopération et agir collectivement face au déclin de la biodiversité. Elle fait le lien entre les citoyens et les collectivités, les acteurs de la recherche, de l’économie (entreprises, agriculture, forêt, tourisme…), de l’éducation, les associations (protection de la nature, chasse, pêche). Cœur de réseau, l’ARB joue un rôle de catalyseur de projets en appui aux territoires et accompagne techniquement les initiatives opérationnelles de préservation et de restauration de la biodiversité. 

Les entreprises sont des acteurs importants dans ce contexte qui peuvent s’engager, agir rapidement et durablement pour l’environnement. Une des missions de l’ARB est de faire émerger et valoriser des partenariats avec les entreprises volontaires. 

Les infrastructures linéaires de transport structurent le paysage et impactent les milieux naturels en les fragmentant. Néanmoins, dans certains secteurs dégradés par l’agriculture ou l’urbanisation, elles peuvent parfois jouer un rôle de corridors écologiques lorsque la gestion des abords de ces infrastructures est menée de façon raisonnée. 

La SNCF totalise sur le territoire français 30 000 km de lignes, 65 000 km de pistes ou de voies et 53 000 hectares de dépendances vertes. SNCF réseau est un propriétaire foncier majeur du territoire. Sur cet important domaine foncier 60% n’a pas ou plus de vocation ferroviaire. Toutes ces surfaces sont autant de zones potentiellement favorables à la biodiversité qu’il est possible de valoriser, c’est d’ailleurs une des mesures qui apparaît dans les engagements que SNCF a pris en adhérent à l’initiative Act4Nature en 2018. 


Missions du poste

Objectifs principaux du stage : 

Le stage comprend deux parties à peu près égales en temps de travail ;
la première pour permettre l’identification des emprises à valoriser et la seconde de terrain pour vérifier ou caractériser l’intérêt écologique des sites. 

  • Inventorier le patrimoine foncier délaissé par SNCF réseau sur quelques tronçons à définir et discriminer les emprises foncières qui ont un potentiel pour une valorisation environnementale. 
  • Évaluer l’intérêt écologique de ces différents sites au regard des données existantes (continuités écologiques, données naturalistes) à partir d’une méthodologie basée sur une typologie d’occupation du sol (déjà existante chez SNCF Réseau en Nouvelle Aquitaine). Le stage sera l’occasion de tester cette méthode d’évaluation et d’y apporter des améliorations si besoin. 
  • Une vérité terrain sera nécessaire sur les emprises déterminées et pour étayer la méthodologie avec des inventaires faune et flore. Les inventaires seront divers (mammifères, oiseaux, amphibiens, reptiles, flore) en fonction des données bibliographiques obtenues. Un focus sera mis sur la faune herpétologique qui profite du ballast des lignes non circulées de même que les espèces exotiques envahissantes. 
  • Une réflexion sera menée sur une base de données pouvant être exploitée, exploitable et mise à jour assez facilement par SNCF Réseau. 

Objectifs secondaires du stage en fonction de l’avancée des objectifs principaux : 

  • Réfléchir à des recommandations en faveur de la biodiversité pour les lignes non circulées qui feront l’objet de transferts de gestion auprès de collectivités. 
  • Réfléchir à la mise en place d’une sensibilisation spécifique à la biodiversité en fonction des problématiques et des métiers de SNCF réseau. 

Condition

Lieu de stage: Le stage se déroulera dans les locaux de l’ARB à Besançon avec des possibilités de déplacements au siège de SNCF réseau à Dijon autant que de besoin.
Des déplacements sur l’ensemble de la Région de plusieurs jours consécutifs seront nécessaires dans un second temps pour valider l’intérêt écologique des sites cartographiés.
Durée du stage : De 5 à 6 mois à partir de février/mars.
Gratification : Stage rémunéré selon l’indemnité légale en vigueur en 2022, remboursement des frais de déplacements.
Convention de stage : obligatoire.
Candidature : CV et lettre de motivation à envoyer à contact@arb-bfc.fr sous l’intitulé « Candidature stage Valorisation du foncier non ferroviaire »
Date limite de candidature : 16 janvier 2022
Renseignements : antoine.dervaux@arb-bfc.fr 


Profil 
  • Niveau Licence professionnelle à Master 2 
  • Connaissances et intérêts pour la gestion de données 
  • Connaissances naturalistes, notamment en herpétologie 
  • Connaissances en écologie du paysage et gestion des milieux naturels 
  • Goût du relationnel et du travail en équipe 
  • Intérêt pour l’éducation à l’environnement 
  • Maîtrise des logiciels de base de données et de SIG 
  • Permis B obligatoire